Tourisme et adaptation au changement climatique

L’information à retenir :

Le 2ème volet du 6ème rapport du GIEC est sorti en février dernier sur la question de l’adaptation au changement climatique. Il faut retenir que les effets du changement climatique sont déjà bien présents en France et qu’ils vont s’accentuer dans les années à venir avec une forte vulnérabilité des écosystèmes et des personnes dans le monde. Le rapport parle de 3.3 à 3.6 milliards d’habitants en situation de vulnérabilité. Des actions prises dès aujourd’hui permettront de limiter fortement les effets et pertes de ces actions. Les actions d’atténuation sont essentielles pour réduire l’effet des futurs impacts du changement climatique.

Pour creuser le sujet :

>> Rapport du GIEC (en Anglais)


>> Article Bon Pote pour décrypter le rapport 


>> Article Le Monde sur le rapport du GIEC


>> Article sur l’impact du changement climatique à Lyon

L’impact pour le tourisme Lyonnais

A Lyon, les effets du changement climatique sont déjà visibles ces dernières années avec des étés plus caniculaires. Ce sera le sujet le plus préoccupant pour les visiteurs. Comment répondre au confort thermique des touristes demain avec des températures à plus de 40°? Au-delà d’une politique d’adaptation et donc de végétalisation de la métropole, il s’agira de proposer de nouvelles expériences touristiques aux visiteurs en s’adaptant largement à ces nouvelles conditions.

Quelques pistes de réflexion …

>> S’engager dans une démarche d'écolabellisation pour répondre aux nouveaux enjeux sociaux et climatiques.   
>> Analyser son empreinte carbone et planifier des réductions d’impacts possibles, atteignables.
>> Participer à des ateliers RSE, des formations au Tourisme Durable. 
>> Faire évoluer son offre pour tendre vers un voyage à impact positif. 

Pour s’inspirer ?  
Le Réseau TIPS (Tourisme à Impact Positif et Solidaire) regroupe des acteurs qui œuvrent pour un tourisme plus alternatif au sein de la métropole lyonnaise.